Brexit: Merkel juge possible un accord avec Boris Johnson dans les 30 jours

Brexit: Merkel juge possible un accord avec Boris Johnson dans les 30 jours
Brexit: Merkel juge possible un accord avec Boris Johnson dans les 30 jours - © JOHN MACDOUGALL - AFP

La chancelière allemande Angela Merkel a jugé possible de parvenir dans les "30 jours" à un accord négocié pour une sortie de la Grande-Bretagne de l’UE contournant le blocage autour du mécanisme de "filet de sécurité" ("backstop"), en recevant mercredi son homologue britannique Boris Johnson.

Ce mécanisme controversé a été jusqu’ici conçu comme police d’assurance jusqu’à ce que le Royaume-Uni et les 27 trouvent une solution pour définir leurs relations futures et ce dans un délai de deux ans. "Mais on peut-être y arriver dans les 30 prochains jours, pourquoi pas ?" et alors le filet de sécurité serait inutile, a dit Angela Merkel, en appelant à "faire des efforts pour y parvenir".

Pas de "backstop" pour Johnson

Cependant, de son côté, Boris Johnson a prévenu : le Royaume-Uni "ne peut accepter" en l’état l’accord actuel de divorce. Selon le Premier ministre britannique, le "backstop" rend le Royaume-Uni "prisonnier" du cadre juridique de l’UE et doit être "supprimé", a-t-il déclaré à la presse. S'adressant à la chancelière allemande, il a également précisé (vidéo ci-dessous) : "je suis très satisfait de vous écouter ce soir Angela, d'entendre qu'à tout le moins une conversation sur le sujet peut à présent réellement débuter. Et vous avez dit qu'il s'agissait d'un calendrier très serré de 30 jours, si j'ai bien compris. J'en suis plus qu'heureux."

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK