Brexit: la connexion ferroviaire entre l'Europe et le Royaume-Uni sera maintenue après le 1er janvier 2021

Le Parlement européen a adopté jeudi, en urgence et à la quasi-unanimité, des mesures temporaires pour maintenir la connexion ferroviaire entre l'Europe et le Royaume-Uni après la fin de la période de transition.

La France et le Royaume-Uni doivent négocier un nouvel accord international concernant la gouvernance de la liaison fixe transmanche, mais cet accord n'a pas encore abouti.


►►► Lire aussi : Brexit : malgré le pessimisme général, "il est responsable de faire un effort supplémentaire", affirme Ursula von der Leyen


Afin d'éviter que le trafic ferroviaire ne soit interrompu dans le tunnel sous la Manche à compter du 1er janvier 2021, date de la fin de la période de transition post-Brexit, le Parlement européen a convenu de prolonger de façon temporaire les licences et certificats de sécurité.

Paris et Londres auraient ainsi le temps pour conclure un accord bilatéral. La licence pour la gestion actuelle des infrastructures du tunnel demeurerait valide pendant deux mois après la fin de la période de transition. Les certificats et licences de sécurité délivrés en vertu du droit de l'UE aux entreprises britanniques seraient prolongés de neuf mois.

D'autres mesures d'urgence seront mises aux voix ce vendredi afin de maintenir provisoirement la connectivité transfrontalière sur les routes et par air entre le Royaume-Uni et l'UE à partir du 1er janvier 2021.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK