Brexit: la Commission ne veut pas revenir sur l'accord du divorce

"L'accord mis sur la table le 25 novembre est le meilleur qui soit et le seul possible. Il n'est pas question d'une renégociation", a affirmé la Commission européenne.
"L'accord mis sur la table le 25 novembre est le meilleur qui soit et le seul possible. Il n'est pas question d'une renégociation", a affirmé la Commission européenne. - © THIERRY ROGE - BELGA

Les 27 membres de l'Union européenne n'ont pas l'intention de renégocier l'accord trouvé avec Londres pour la sortie du Royaume-Uni le 29 mars 2019, a averti ce lundi la Commission européenne à la veille d'un vote crucial prévu au Parlement britannique.

"L'accord mis sur la table le 25 novembre est le meilleur qui soit et le seul possible. Il n'est pas question d'une renégociation", a affirmé la porte-parole adjointe de la Commission européenne Mina Andreeva.

La Cour de justice de l'UE avait estimé peu auparavant que le Royaume-Uni pouvait décider seul de renoncer au Brexit, sans l'aval des autres Etats membres.

Un texte qui déçoit toutes les parties

Les députés britanniques se prononceront ce mardi soir sur un accord de retrait de l'UE, âprement négocié durant 17 mois par Londres et la Commission, mais dont l'adoption par la chambre des Communes semble très compromise en raison des multiples critiques dont il fait l'objet, dans les rangs des conservateurs de la Première ministre Theresa May comme des autres partis.

Le texte déçoit tant les plus fervents "Brexiters", qui craignent un amarrage permanent du Royaume-Uni à l'UE, que les europhiles espérant encore pouvoir faire marche arrière.

La possibilité que Theresa May cherche à reporter ce vote, pour éviter un revers cuisant, a été évoquée à plusieurs reprises au cours des derniers jours.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK