Brexit: Johnson soumettra lundi une motion sur la tenue d'élections législatives anticipées

Brexit: Johnson soumettra lundi une motion sur la tenue d'élections législatives anticipées
Brexit: Johnson soumettra lundi une motion sur la tenue d'élections législatives anticipées - © JESSICA TAYLOR - AFP

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a indiqué jeudi dans un courrier au chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn, qu'il a également dévoilé sur Twitter, qu'il proposerait aux parlementaires d'approuver la tenue d'élections générales anticipées le 12 décembre dans le cas où l'UE accorde un report du Brexit jusqu'au 31 janvier.

"Si l'UE offre le report demandé par le Parlement", soit un report de trois mois jusque fin janvier 2020, "il est clair qu'on doit avoir des élections. Nous ne pouvons risquer une paralysie plus longue", écrit le Premier ministre conservateur dans cette lettre. "Dans ces circonstances, les Communes (la chambre basse du Parlement britannique, NDLR) voteront la semaine prochaine sur la possibilité d'organiser une élection le 12 décembre".  

Si le Parlement "veut plus de temps pour étudier" l'accord de Brexit qu'il a conclu avec Bruxelles, "ils (les députés, ndlr) peuvent l'avoir mais ils doivent approuver des élections générales le 12 décembre", a-t-il déclaré à une semaine de la date prévue pour la sortie de l'UE.

Une telle proposition d'élections anticipées nécessitera l'approbation de deux tiers des parlementaires, et ensuite un délai de 5 semaines après dissolution du parlement.  

L'Union européenne des 27 semble bien d'accord pour accorder à Londres un report de la date du Brexit, au-delà du 31 octobre, mais doit encore négocier la durée de ce nouveau délai.    

Dans le cas d'un délai plus court, uniquement destiné à boucler à Westminster le parcours parlementaire du texte traduisant l'accord de retrait, Boris Johnson "suppose" que Jeremy Corbyn et ses troupes "coopéreront pour ratifier l'accord de Brexit", écrit-il.

Témoignage d'une citoyenne britannique qui pense que la tenue d'élections serait une bonne chose:

Avis de Clara McDermott, résidente britannique: "Je pense qu'on doit s'assurer qu'on ne parte pas avec un no-deal. Je pense que c'est la priorité de 80% des citoyens de ce pays, y compris les conservateurs. Mais je pense qu'à ce stade, oui, il y a une telle impasse. Johnson n'a pas de majorité, loin de là, alors je pense que nous avons besoin d'une élection."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK