Brésil: Rousseff juge "vital" que Lula soit candidat en 2018

(Belga) Dilma Rousseff, l'ancienne présidente du Brésil destituée en 2016, a jugé samedi "vital" que son prédécesseur Luiz Inacio Lula da Silva soit candidat à l'élection présidentielle de l'an prochain.Lors d'un festival de cinéma à Genève, Mme Rousseff a estimé que la démocratie brésilienne était "attaquée par des parasites", sans toutefois préciser à qui elle faisait allusion. Dans ce contexte, il est "vital de faire en sorte que Lula ait la possibilité d'être candidat", a-t-elle ajouté. Lula, prédécesseur et proche de Dilma Rousseff, est donné gagnant à l'élection présidentielle de l'an prochain par un récent sondage, malgré les enquêtes le visant dans le cadre du scandale Petrobas. "Lula a survécu à une période durant laquelle tous les médias étaient contre lui et on essayait de l'arrêter et de le mettre en prison", a ajouté Mme Rousseff. "Malgré tout cela, il est toujours en tête des enquêtes d'opinion". Dilma Rousseff, 69 ans, a été destituée au cours d'une procédure controversée pour maquillage de comptes publics et remplacée par son ancien vice-président, le conservateur Michel Temer. Elle nie toute malversation et le mois dernier elle assurait à l'AFP qu'elle n'arrêterait "jamais de faire de la politique", bien qu'elle ne compte pas se présenter à la présidentielle l'an prochain. "En 2018, nous avons rendez-vous avec la démocratie", a-t-elle encore assuré samedi à Genève. (Belga)
Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK