Brésil: plus de 500 morts à cause des intempéries

RTBF
RTBF - © RTBF

La région montagneuse près de Rio est dévastée par les pluies torrentielles. Un dernier bilan fait état de plus de 500 morts. Ce bilan devrait encore s'alourdir alors que les équipes de secours poursuivent leur travail dans des conditions difficiles.

De nouvelles précipitations sont attendues ce vendredi avec anxiété.

Cette tragédie est considérée comme la plus grande catastrophe naturelle de l'histoire du pays. Selon les médias brésiliens, les inondations et les glissements de terrain, provoqués par les pluies torrentielles, dans la nuit de mardi à mercredi, ont fait 506 morts, dans la région montagneuse près de Rio.

Le bilan devrait encore s'alourdir. Des centaines de sauveteurs continuent de trouver de nouvelles victimes dans les villages isolés dans les montagnes.

La plupart des personnes qui ont trouvé la mort ont été surprises dans leur sommeil. Les torrents de boue ont tout emporté sur leur passage : arbres, maisons, voitures.

Les intempéries se poursuivent dans cette région placée en état d'alerte. Les services météo ont prévu pour aujourd'hui des pluies de très forte intensité. Ce qui fait craindre le pire.

La tragédie relance la polémique sur le manque de préparation face à des désastres prévisibles. Selon les experts, l'ampleur du drame est la conjonction de rares phénomènes naturels et de l'urbanisation sauvage.

La présidente du Brésil, Dilma Rousseff, a survolé, hier, en hélicoptère, et a parcouru à pied des zones dévastées. Le gouvernement a déjà débloqué près de 400 millions d'euros pour les sinistrés.

 

Nicolas Willems

Globo.com

 

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK