Brésil: Lula désigne une ex-guérillera pour lui succéder

C'est ce samedi que Lula Da Silva, le président brésilien a désigné la personne qu'il souhaiterait voir lui succéder à la tête du pays. Le président le plus populaire de l'histoire brésilienne (avec une cote de popularité record de 80% d'opinions positives) ne pourra en effet pas briguer de troisième mandat consécutif.

C'est pourquoi le PT (Parti des Travailleurs) a dû se choisir un candidat pour la prochaine élection présidentielle prévue en octobre de cette année.

Le candidat sera en l'occurence une candidate, Dilma Roussef, surnommée la "dame de fer" ("durona") en raison de son caractère fort, forgé notamment lors de ses années passées en tant que guérillera contre la dictature militaire qui l'enverra derrière les barreaux de 1970 à 1972. Une détention au cours de laquelle elle sera torturée.

La protégée du président salue l'oeuvre de son mentor

La candidate du PT a su trouver les mots pour remercier son président. S'adressant aux délégués du parti, elle a déclaré: "Cette journée est pour moi extraordinaire, car mon parti me concède l'honneur de poursuivre l'oeuvre magnifique d'un grand homme brésilien : le président Lula, notre Lula".

La candidate aura bien besoin que la popularité de Lula pèse de tout son poids dans la campagne pour espérer l'emporter. Deux sondages publiés dans le courant de ce mois créditent en effet le gouverneur de l'Etat de Sao Paulo, Jose Serra, du parti d'opposition PSDB, de cinq et onze points d'avance sur elle.

 

J. Vlassenbroek avec RFI et lemonde.fr

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK