Brésil: le triplex de l'affaire Lula vendu aux enchères pour 500.000 euros

Brésil: le triplex de l'affaire Lula vendu aux enchères pour 500.000 euros
Brésil: le triplex de l'affaire Lula vendu aux enchères pour 500.000 euros - © NELSON ALMEIDA - AFP

Le triplex en bord de mer considéré par la justice brésilienne comme un pot-de-vin versé à l'ex-président Lula, condamné à plus de 12 ans de prison pour corruption, a été vendu aux enchères sur internet mardi pour 2,2 millions de réais (environ 500.000 euros).Une seule offre a été formulée, moins de cinq minutes avant l'heure fixée par le site chargé des enchères, bien que la page web ait été visualisée plus de 50.000 fois.

Sur le site, il est possible de savoir que l'acheteur s'est connecté depuis la capitale, Brasilia, mais son identité n'a pas été dévoilée. En attendant que toutes les formalités administratives soient réglées, le triplex reste au nom d'OAS, entreprise de bâtiment accusée de l'avoir offert à Lula en échange de faveurs dans l'attribution de contrats publics avec la compagnie d'Etat Petrobras.

Condamné à 12 ans et un mois

Les 2,2 millions de réais, montant minimum stipulé par les enchères, correspondent précisément au total des pots-de-vin attribués à l'ex-président (2003-2010), selon les procureurs, par le biais de la rénovation et mise à disposition de cet appartement. La mise aux enchères a été décidée en janvier par le juge anticorruption Sergio Moro, qui a condamné Lula à 9 ans et six mois de prison en juillet, un peine alourdie en appel à 12 ans et un mois en janvier. Fin janvier, le juge Moro a déterminé que le produit de la vente devrait être reversé à Petrobras.

Lula, 72 ans, qui a commencé à purger cette peine début avril à Curitiba (sud), clame haut et fort son innocence, affirmant qu'aucun élément concret ne prouve que ce triplex lui était destiné. L'appartement de 297 m2, situé à Guaruja, station balnéaire huppée proche de Sao Paulo, comporte quatre chambres, une piscine et un espace pour faire des barbecues, selon le descriptif du site d'enchères en ligne.

Le 16 avril, il a été occupé symboliquement par une trentaine de militants de gauche du Mouvement des travailleurs sans toit (MTST) et du Front peuple sans peur qui ont accroché des pancartes dénonçant l'incarcération de Lula.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK