Brésil: le président Temer accusé d'obstruction à la justice

Le président brésilien Michel Temer quitte la résidence officielle du Palais Jaburu vers le palais Planalto à Brasilia, le 19 mai 2017
Le président brésilien Michel Temer quitte la résidence officielle du Palais Jaburu vers le palais Planalto à Brasilia, le 19 mai 2017 - © EVARISTO SA

Le président du Brésil Michel Temer a été accusé vendredi par le procureur général d'obstruction à la justice, pour avoir tenté "d'empêcher l'avancée" de l'opération "Lavage express", qui a révélé le méga-scandale de corruption Petrobras.

Le président Temer et d'autres politiciens influents, comme le sénateur Aecio Neves, ont tenté "d'empêcher l'avancée de l'enquête, par le biais de mesures législatives ou en contrôlant la nomination d'enquêteurs", a affirmé le procureur général Rodrigo Janot dans un document officiel consulté par l'AFP.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir