Brésil: la présidente Rousseff veut "éradiquer la pauvreté"

"La lutte la plus obstinée de mon gouvernement sera pour éradiquer la pauvreté extrême" qui touche encore 18 millions de personnes dans la huitième économie mondiale.Elle a souligné qu'il s'agissait d'un "engagement" qui devait être pris par toute la société brésilienne. La nouvelle présidente a aussi mentionné comme priorités de son gouvernement l'éducation, la santé et la sécurité."On peut être un pays plus développé et juste et devenir une démocratie vigoureuse", a-t-elle dit.

Dilma Rousseff, 63 ans, succède à l'ancien ouvrier Luiz Inacio Lula da Silva qui quitte le pouvoir après huit ans avec une popularité record de 87%.

Elle a entamé son discours en se disant honorée d'être la première femme à diriger ce pays de 191 millions d'habitants.

Lors de son discours inaugural devant le Congrès, elle a également promis de faire de la réforme fiscale l'une de ses priorités. Elle s'est également engagée à lutter contre l'inflation, qui a connu une forte hausse ces derniers mois.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK