Brésil : la Cour suprême confirme l'annulation des condamnations de l'ex-président Lula

La Cour suprême du Brésil a confirmé jeudi l'annulation des condamnations pour corruption de l'ex-président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva, qui a désormais le champ libre pour se présenter à la présidentielle de 2022.


A lire aussiCoronavirus : Lula parle du "plus gros génocide" de l'histoire du Brésil


Par une large majorité de 8 contre 3, les juges réunis en séance plénière ont confirmé la décision du juge Edson Fachin, qui avait estimé début mars que le tribunal de Curitiba (Sud) ayant condamné Lula dans deux procès n'était "pas compétent". L'ex-président (2003-2010) est ainsi redevenu éligible à un troisième mandat et pourra affronter Jair Bolsonaro au scrutin de l'an prochain.


A lire aussiJair Bolsonaro de plus en plus fragilisé : coronavirus, Lula, armée… Tout comprendre sur la situation au Brésil


Lula, 75 ans, a notamment été accusé d'avoir perçu des pots-de-vin pour favoriser des entreprises du bâtiment dans l'octroi de marchés publics, liés à la compagnie pétrolière d'État Petrobras, dans le cadre de l'enquête "Lavage express". 

Sur le même sujet: JT 09/03/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK