Brésil : "immense tristesse" aux obsèques d'un homme noir tabassé à mort

Des proches de Joao Alberto Silveira Freitas participent à ses funérailles à Porto Alegre, au Brésil, le 21 novembre 2020.
4 images
Des proches de Joao Alberto Silveira Freitas participent à ses funérailles à Porto Alegre, au Brésil, le 21 novembre 2020. - © SILVIO AVILA

L’émotion était perceptible samedi à Porto Alegre, dans le sud du Brésil, à l’enterrement de Joao Alberto Silveira Freitas, un homme noir mort après avoir été roué de coups par des agents de sécurité blancs d’un supermarché Carrefour.

"C’est une immense tristesse, je ne souhaite ça à personne, j’ai du mal à retenir mes larmes", a dit à l’AFP João Batista Rodrigues Freitas, le père de ce Brésilien de 40 ans, tué jeudi soir, à la veille de la journée nationale de la Conscience Noire.

En présence d’une quarantaine de personnes, il a été inhumé au cours d’une cérémonie sobre et empreinte de recueillement. "J’espère que toute l’émotion que sa mort a suscitée contribuera à ce que notre société s’améliore […], que l’on enseigne les principes d’égalité sur les bancs de l’école", a lancé son père.

Les images insoutenables d’une vidéo montrant la victime frappée à coups de poing par un vigile sur le parking du supermarché pendant que l’autre le tenait ont choqué le Brésil. Selon les premiers éléments de l’enquête, il a été roué de coups pendant plus de cinq minutes avant d’être immobilisé par ses agresseurs et de mourir asphyxié.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK