Brésil: Bolsonaro confie les terres indigènes au ministère de l'Agriculture

Brésil: Bolsonaro confie les terres indigènes au ministère de l'Agriculture
Brésil: Bolsonaro confie les terres indigènes au ministère de l'Agriculture - © APU GOMES - AFP

A peine installé au pouvoir, le président brésilien Jair Bolsonaro place la démarcation des terres attribuées aux peuples autochtones sous la tutelle du ministère de l'Agriculture, un portefeuille confié à Tereza Cristina da Costa, leader du groupe parlementaire "ruraliste", qui défend les intérêts de l'agrobusiness, soutien important du président lors de sa campagne. 

Pour les défenseurs de la cause indienne, ce transfert de compétences dans la démarcation des terres revient à livrer les territoires ancestraux à l'appétit vorace de l'agrobusiness.

Le ministère aura sous sa responsabilité "la réforme agraire, la régularisation de la propriété dans les zones rurales (...) et les terres indigènes", indique l'ordonnance publiée au Journal Officiel.

Auparavant, l'attribution de ces territoires réservés aux peuples autochtones était régulée par la Fondation de l'Indien (Funai), organisme publique chapeauté jusqu'à présent par le ministère de la Justice.

La Funai elle-même devrait voir son fonctionnement profondément bouleversé sous le gouvernement Bolsonaro, qui a prévu de la mettre sous tutelle du nouveau ministère de la Femme, de la Famille et des Droits de l'Homme.

Archives : Journal télévisé 29/10/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK