Brésil: 3 immeubles s'effondrent au centre de Rio, 3 morts et 16 disparus

"Trois immeubles se sont effondrés, un de vingt étages et un de dix mais aussi un petit de trois ou quatre étages" qui était entre les deux, a dit sur les lieux le maire de Rio Eduardo Paes.

Le corps d'un homme a été retiré des décombres vers 09H30 locales, a déclaré un responsable des pompiers à l'AFP. Peu après, le corps d'une femme était retiré à son tour, suivi d'un troisième corps. "Dix-neuf personnes qui auraient été dans les immeubles ne sont pas rentrées chez elles", avait déclaré le maire de Rio peu avant la découverte des premiers corps.

Cet accident, dont les causes sont encore inconnues, a fait également six blessés qui ont été hospitalisés, a indiqué de son côté le secrétariat à la sécurité de Rio. Les autorités ont monté une cellule d'aide aux familles des disparus dans les locaux de l'Assemblée municipale de Rio dont l'accès a été interdit à la presse.

Les immeubles sont situés rue Treze de Maio, derrière le Théâtre municipal, un quartier historique de Rio très fréquenté dans la journée mais déserté le soir.

Excavatrices, véhicules de pompiers, ambulances avaient envahi l'avenue Rio Branco, la principale artère du centre ville. Des dizaines de pompiers et de secouristes de la Défense civile étaient sur place.

"Les équipes de secours travailleront toute la nuit avec des chiens renifleurs. Ils ne partiront que lorsque l'on sera sûr qu'il n'y a plus de victimes", a dit Eduardo Paes, alors qu'une âpre odeur de fumée prenait à la gorge dans tout le quartier.

Un, dos tres

un bâtiment de vingt étages s'est effondré vers 20h40 (23h40 GMT). Il s'agit d'un immeuble commercial, vide le soir, abritant de nombreux cabinets d'avocats, a indiqué l'un deux, Luciano Bergamo, à l'AFP. Selon celui-ci, des travaux étaient effectués aux 3e et 9e étages.

Un bâtiment voisin de dix étages s'est également effondré peu après, provoquant la panique parmi les passants. Une montagne de décombres a envahi la rue Treze de Maio et une épaisse poussière recouvrait la chaussée et les nombreuses voitures alentour.

Consterné, Leandro regardait sa voiture cabossée et couverte de poussière grise. Elle était garée à 20 mètres des immeubles: "L'important, c'est que je n'ai rien eu", a-t-il dit à l'AFP.

Trente personnes qui se trouvaient dans un immeuble voisin ont été évacuées saines et sauves par les pompiers. Cinq ouvriers qui faisaient des travaux ont aussi réussi à s'échapper.

Un ouvrier s'est retrouvé bloqué, seul, dans un ascenseur. "J'ai entendu une explosion et l'ascenseur qui était au 9e étage est tombé", a-t-il dit à l'AFP, joint sur son téléphone portable.

"Je manque d'air, j'ai du mal à respirer, il y a de la fumée", a dit Alessandro da Silva Fonseca, avant d'être secouru par les pompiers.

AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK