Bras-de-fer autour du budget européen 2021-2027 : la Slovénie rejoint la Hongrie et la Pologne

Le Premier ministre slovène Janez Jansa
Le Premier ministre slovène Janez Jansa - © OLIVIER HOSLET - AFP

Le Premier ministre slovène a apporté son soutien à la Hongrie et à la Pologne dans le bras-de-fer qui les oppose à l'UE, dénonçant à son tour le mécanisme liant le versement des fonds au respect de l'Etat de droit.

"Seule une instance judiciaire indépendante peut dire ce qu'est l'Etat de droit, pas une majorité politique", a écrit Janez Jansa dans une lettre adressée le 17 novembre au président du Conseil européen Charles Michel, consultée mercredi par l'AFP.

La Slovénie ne s'était pas opposée lundi, lors d'une réunion des représentants des pays de l'Union européenne (UE), à l'adoption du budget et du plan de relance, bloqués par Budapest et Varsovie.

Mais cette prise de position de M. Jansa promet des discussions difficiles jeudi, au cours du sommet européen officiellement consacré à la lutte contre la pandémie de coronavirus.

Le Premier ministre slovène, un proche de son homologue hongrois Viktor Orban, dénonce "un deux poids deux mesures", dans ce courrier de quatre pages.

Journal télévisé 21/07/2020

Les 27 s'étaient mis d'accord sur un plan de relance en juillet dernier. Le mécanisme liant le versement des fonds au respect de l'Etat de droit était alors décrit comme "suffisamment flou pour rallier des pays comme la Hongrie et la Pologne". 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK