Bosnie-Herzégovine: Tuzla, l'une des villes les plus polluées d'Europe, peine à respirer

La Bosnie-Herzégovine fait partie des pays les plus pollués d’Europe. La quantité de particules dangereuses dans l’air y atteint environ 65 par mètre cube, or, la limite fixée par l’OMS est à 10. Conséquence, de nombreuses personnes ont des problèmes de santé.

Nous devons rester à l’intérieur. On ne peut pas faire de sport à l’extérieur

La jeunesse veut donc faire bouger les choses et alerter les autorités des problèmes de pollution. Chaque mercredi, des jeunes filles portent des masques de protection et se promènent dans leur ville natale de Tuzla, l’une des villes les plus polluées d’Europe. Beaucoup de ces jeunes ont une bronchite depuis leur enfance.

« Nous ne pouvons pas rester dehors trop longtemps », explique une des jeunes filles. « Nous devons rester à l’intérieur. On ne peut pas faire de sport à l’extérieur. Dans les autres pays, les jeunes sortent et font du sport. On ne peut pas faire ça dans notre ville, on est coincés entre 4 murs. C’est vraiment triste. »

Aide de la Suède

L’origine de la majeure partie de la pollution, en plus du trafic automobile, vient de l’immense centrale au charbon de Tuzla. La combustion de charbon et de bois dans les habitations contribue aussi au phénomène. Des problèmes similaires sont rencontrés dans la capitale Sarajevo.

La Bosnie-Herzégovine a donc demandé de l’aide à la Suède, ou le nombre moyen de particules dangereuses s’élève à six par mètre cube. Le pays fournira une assistance supplémentaire dans la lutte contre la pollution. Au cours des trois prochaines années, les organismes gouvernementaux formeront les autorités locales dans l’espoir d’améliorer la qualité de l’air et de faciliter la respiration de la population.

Et il y a déjà une action dans ce sens. Ils ont installé des écrans sur les fenêtres d’un bâtiment. Ils sont connectés à une application qui montre les différentes mesures de la pollution de la ville, en temps réel. Lorsque les fenêtres deviennent rouge foncé, cela signifie que la quantité de particules dangereuses est trop haute.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK