Boris Tadic appelle les Kosovars serbes à démanteler leurs barricades

Barricade érigée dans le village de Zupce, au Kosovo
Barricade érigée dans le village de Zupce, au Kosovo - © EPA/VALDRIN XHEMAJ

Le président de Serbie, Boris Tadic, a appelé mardi les Kosovars serbes à démanteler les barricades qu'ils ont dressées dans le nord du Kosovo pour protester contre toute présence des autorités de Pristina aux frontières avec la Serbie.

"J'appelle les représentants politiques des Serbes du nord (du Kosovo) à appeler les citoyens à démanteler les barricades", a déclaré Boris Tadic à la presse.

"Les barricades ne contribuent pas à la défense des intérêts nationaux serbes, au contraire elles les menacent", a ajouté Boris Tadic.

C'est la première fois que le président serbe lance un appel aussi explicite aux Kosovars serbes du nord du Kosovo pour qu'ils démantèlent leurs barricades érigées en septembre et qui constituent une source de tension avec la force internationale au Kosovo.

Lundi encore, de vifs affrontements se sont produits entre soldats de la Force de l'Otan au Kfor et des manifestants kosovars serbes qui voulaient s'opposer au démantèlement d'une barricade dans le nord du Kosovo.

La Kfor réclame le démantèlement de ces barricades au nom de la liberté de mouvement dans l'état du Kosovo.

Vingt-cinq soldats de l'Otan ont été blessés, dont deux par balles, par les manifestants serbes. Le ministre serbe pour le Kosovo, Goran Bogdanovic, a parlé d'une centaine de manifestants serbes blessés, sans préciser la nature des blessures.

L'Otan a eu recours à des canons à eau et à des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants qui ont aussitôt dressé une autre barricade, à proximité de celle qui venait d'être démantelée.


Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK