Bombardements sans répit dans le fief rebelle de la Ghouta, 21 civils tués

L'aviation et l'artillerie du régime a de nouveau ciblé samedi la Ghouta, tuant trois civils, après des bombardements nocturnes intenses qui ont provoqué de nombreux incendies dans ce fief rebelle proche de Damas, a indiqué une ONG.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), l'aviation russe a participé aux raids du régime dans cette vaste région assiégée depuis 2013. Mais Moscou a démenti son implication.

Cette campagne aérienne dévastatrice a été lancée dimanche dernier par le régime en prélude à une offensive terrestre pour reprendre ce dernier fief contrôlée par les rebelles aux portes de Damas, un bastion du pouvoir.

Depuis le 18 février, 474 civils ont été tués dont une centaine d'enfants et plus de 1.500 blessés dans les bombardements du régime, selon un nouveau bilan provisoire de l'OSDH. Vendredi, 41 civils ont péri dont 17 enfants.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK