Contestation en Bolivie: Evo Morales dans un avion pour le Mexique, qui lui a offert l'asile

Bolivie: Evo Morales dans un avion pour le Mexique
Bolivie: Evo Morales dans un avion pour le Mexique - © Tous droits réservés

"Je pars vers le Mexique, reconnaissant envers le gouvernement de ce peuple frère qui m’offre l’asile". Sur Twitter, Evo Morales annonçait ce lundi soir sa décision de quitter la Bolivie pour y revenir prochainement avec plus de force et d’énergie, selon ses mots. Destination le Mexique, gouverné par un président de gauche, López Obrador, qui avait manifesté son soutien au leader sud-américain. Son gouvernement avait d’ailleurs qualifié la situation en Bolivie de "coup d’État".

En fin de journée, les événements se sont précipités et le ministre des Affaires étrangères mexicain, Marcelo Ebrard, répondait positivement à la demande formelle d’Evo Morales. L’asile lui serait accordé sur-le-champ pour des raisons humanitaires, considérant que sa vie et son intégrité physique étaient en danger en Bolivie.

Sur sa première photographie en exil, Evo Morales est installé dans un avion de l’armée mexicaine tenant un drapeau de ce pays, volant de sa région de Cochabamba vers Mexico. En recevant l’ancien président bolivien, le Mexique fait honneur à une longue tradition d’accueil de réfugiés politiques.

D’autres responsables boliviens pourraient d’ailleurs rejoindre Evo Morales dans son exil mexicain.

Journal télévisé 13H

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK