Blessé au couteau, le maire de Gdansk n'est pas hors de danger après une opération

L'agresseur a été rapidement interpellé par les gardes de sécurité
L'agresseur a été rapidement interpellé par les gardes de sécurité - © PIOTR HUKALO - AFP

Le maire du grand port polonais de Gdansk, Pawel Adamowicz, grièvement blessé au couteau dimanche soir, est vivant à l'issue d'une opération de cinq heures, mais pas encore hors de danger, ont indiqué les médecins.

"Le patient est vivant", a déclaré aux journalistes peu après deux heures du matin le chirurgien qui l'a opéré, Tomasz Stefaniak, à l'hôpital universitaire de Gdansk, en ajoutant que "son état est très, très grave" et que "les prochaines heures seront décisives".

M. Adamowicz avait subi une grave blessure au coeur et d'autres blessures au diaphragme et aux organes dans la cavité abdominale, a-t-il précisé, avant de demander que l'on prie pour lui. Le blessé a été transfusé avec 41 unités de sang.

Président (maire) de Gdansk depuis 1998, M. Adamowicz, 53 ans, a été réanimé sur place avant d'être transporté en ambulance vers l'hôpital universitaire.

"J'ai appris que les médecins avaient réussi à rétablir la fonction cardiaque de M. Adamowicz, qui a été grièvement blessé. Il y a de l'espoir, son état reste sérieux", avait écrit sur Twitter le président polonais Andrzej Duda, peu après l'agression.

L'agresseur a été rapidement interpellé

L'attaque s'est déroulée peu avant 20h00 devant quelques centaines de personnes, sur un podium dressé à l'occasion de l'acte final d'une action caritative nationale destinée à recueillir des fonds pour une organisation finançant l'achat d'équipements pour des hôpitaux.

L'agresseur a été rapidement interpellé par les gardes de sécurité, puis emmené par les forces de l'ordre. il n'a pas opposé de résistance.

Selon une porte-parole de la police de Gdansk, il s'agit d'un habitant de la ville âgé de 27 ans.

Les médias indiquent également que cet homme a purgé une peine de plus de cinq ans de prison pour quatre attaques à main armée contre des banques à Gdansk. Sa santé psychique se serait fortement dégradée lors de son séjour en prison, toujours selon les médias.

Le maire de Gdansk agressé à l'arrière d'une tribune (images amateur)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK