Birmanie: les toilettes publiques explosent, une femme meurt

Les autorités ont immédiatement attribué cette explosion, survenue dans l'ancienne capitale birmane, à un groupe de rebelles d'une ethnie minoritaire, comme la Karen National Army, opposée au régime depuis soixante ans.

L'explosion de mercredi est intervenue au moment où les autorités birmanes ont entamé des pourparlers en vue d'un cessez-le-feu avec plusieurs groupes de rebelles, dont la Karen National Army.

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK