Bienvenue en Belgique: voici comment les pays étrangers mettent en garde leurs touristes

Que disent-ils de la Belgique à l'étranger?
Que disent-ils de la Belgique à l'étranger? - © Tous droits réservés

Comment met-on en garde les touristes qui visitent en Belgique en 2017 ? Depuis la montée de la menace terroriste et les attentats du 22 mars 2016, tous les pays insistent sur leurs conséquences auprès de leurs ressortissants : sécurité renforcée dans les lieux publics et vigilance conseillée. Mais chaque pays voit les choses un petit peu à sa façon et met aussi l'accent sur des aspects parfois moins connus de l'organisation d'un voyage touristique au royaume de Belgique. Beaucoup mettent en garde les automobilistes: la circulation est parfois piégeuse en Belgique. Et surtout, presque tous incitent à la vigilance par rapport à la petite criminalité. Florilège d'avis de voyage traduits.

Suisse: terrorisme, grèves et bouchons

Le site officiel du département fédéral des Affaires étrangères helvétiques juge la situation générale "stable" en Belgique mais ajoute : "Les autorités belges mettent en garde la population contre les risques d'attentats terroristes. Le 22 mars 2016, des attentats ont eu lieu à l’aéroport Zaventem à Bruxelles et dans la station de métro de Maelbeek; ils ont fait de nombreux morts et blessés". Le 22 mars : voilà ce qui se retrouve donc au centre de quasi tous les avis de voyage de tous les pays concernant la Belgique. La rubrique terrorisme est d'autant plus fournie que la Belgique accueille le siège de l'Otan et les institutions européennes. "C’est pourquoi elle est parfois le théâtre de protestation syndicalistes et des manifestations organisées à l’échelon européen, ainsi que de grèves et de manifestations nationales. Il est conseillé de s’en tenir éloigné, car des dérapages violents sont possibles", avertit Berne. Et puis aussi: "En cas de grève, des bouchons et des retards des transports publics sont à prévoir, surtout dans l'agglomération de Bruxelles".

France: attention aux pickpockets!

France diplomatie met en avant le risque terroriste en Belgique. Le Quai d'Orsay égrène donc les mises en garde habituelles dans les transports publics et les lieux les plus fréquentés, comme aux abords des institutions internationales, mais aussi dans les gares notamment Thalys, mais là... à cause des pickpockets.

Espagne: bien suivre les instructions

Le site des Affaires étrangères espagnoles rappelle lui aussi la menace djihadiste et conseille donc de "toujours suivre les directives, instructions et recommandations des autorités belges (...) et les informations les plus récentes, en cas d'urgence, les comptes Twitter Ambassade et le Centre de crise belge)". Pour le reste, il rassure : "En ce qui concerne la sécurité publique et de la criminalité, la Belgique est un pays avec des niveaux élevés de sécurité, en dehors des problèmes habituels des grandes villes. Par conséquent, il est recommandé de prendre des précautions contre les vols et les vols possibles dans les transports publics, les gares et les régions avoisinantes de ces derniers, ainsi que dans les zones où des foules de touristes se produisent".

Allemagne: Achtung Molenbeek!

Le site allemand revient aussi sur les attentats de Bruxelles qui expliquent notamment les mesures de sécurité comme les militaires et la police présente en force dans la rue, les gares et aéroports. Au chapitre des mises en garde générales, la liste des lieux où la criminalité sévit mentionne la jonction Nord-Midi mais aussi... Molenbeek et la zone du Canal.

Royaume-Uni: des bombes parfois vieilles d'un siècle

Le gouvernement britannique résume tous ses conseils de voyage pour l'Europe ici où il met d'abord l'accent sur les conséquences à venir du...  Brexit pour les sujets de sa gracieuse majesté : permis de résidence, assurances, etc. Pour la Belgique, outre la mise en garde contre les pickpockets et la mention de la nécessité d'enregistrer sa voiture pour rouler à Anvers intra muros (zone basses émissions) depuis le 1 février dernier, il rappelle la menace "élevée" de terrorisme, le niveau 3 de la menace et refait l'historique des opérations policières anti-terroristes et des attentats de l'an dernier. Il prévient : la sécurité est renforcée dans certains endroits ou événements, lesquels peuvent être annulés si nécessaires, de même que certaines attractions touristiques peuvent fermer. Les sommets européens peuvent aussi entraîner des manifestations et déploiements de forces et rendre l'accès à l'ambassade et au consulat britannique compliqué. Un conseil ad hoc pour les touristes britanniques: lors des visites des champs de bataille de la Première guerre mondiale : "Restez sur les sentiers et méfiez vous de tout ce qui ressemble à des obus ou des munitions".

Italie: terrorisme, petite criminalité, drogue et prostitution

La "Farnesina" (les Affaires étrangères italiennes) publie un résumé très fouillé des attentats récents en Belgique suivi d'un long catalogue des mesures de sécurité à suivre, via les sites www.viaggiaresicuri.it et www.ambbruxelles.esteri.it, le compte Twitter @ItalyinBelgium, les médias locaux et les autorités belges. Côté petite criminalité, à Anvers, Bruxelles, Charleroi et Liège, le site recommande la plus grande prudence dans les centres-villes et puis met en garde contre les amendes prévues en matière de trafic de drogue et les poursuites pour abus sexuels et la prostitution.

Roumanie: pas à jour...

"Le terrorisme est un phénomène mondial, non localisé. Par conséquent, la Belgique ne peut être exclue de cette menace" : le site du ministère roumain des Affaires étrangères n'a plus été mis à jour depuis... le 28 septembre 2015, et cela se sent un peu. Mais il nous invite à s'informer auprès des autorités belges, donc tout va bien...

Irlande: attention à la vitesse

Les recommandations aux Irlandais venant en Belgique sont aussi dominées par la problématique du terrorisme. Parmi les autres conseils donnés, plusieurs concernent la circulation routière : si notre pays connaît un taux élevé d'accidents, c'est surtout dû aux excès de vitesse, et donc attention aussi aux radars et aux amendes "qui ont beaucoup augmenté".

Canada: méfiez vous des priorités...

"Exercise a high degree of caution" : si la Canada demande à ses ressortissants de faire très attention en Belgique, c'est bien sûr toujours à cause de la menace terroriste. Les lieux fréquentés par les touristes et "expats" figurent parmi les cibles, rappelle le site officiel canadien. Pour le reste, ce sont les vols à la tire et les arrachages de sacs dans les lieux fréquentés par les touristes comme la gare du Midi ou la Grand'Place de Bruxelles qui sont mis en lumière. Et enfin, le gouvernement d'Ottawa met en garde les automobilistes contre notre "priorité de droite", qui est souvent une "surprise" quand on vient de l'étranger...

Etats-Unis: terrorisme et arnaques sur internet

"Des informations crédibles indiquent que des groupes terroristes continuent à planifier des attaques possibles en Europe. Les gouvernements européens prennent des mesures pour se prémunir contre les attaques terroristes. Cependant, tous les pays européens restent vulnérables aux attaques d'organisations terroristes transnationales" : le site du gouvernement américain est clair. Le risque est là, il faut se méfier, éviter les grands rassemblements de foule et s'informer auprès des médias locaux. Parmi les autres enquiquinements belgo-belges, travel.state.gov note les manifestations, typiques de la Belgique ("quotidiennes à Bruxelles"), la petite criminalité (attention au métro la nuit et à la gare du Midi) et enfin arnaques sur internet ("Des amis ou de la famille qui se font escroquer via internet en recevant un message qu'un voyageur citoyen des États-Unis est bloqué en Belgique et a besoin de fonds pour payer les frais de douane")

Nouvelle-Zélande: attention aux "returnees"

Ici aussi le site officiel met en garde contre le terrorisme et prévient que les opérations policières sont susceptibles de se poursuivre. Il rappelle que la police belge demande de ne pas les commenter sur les réseaux sociaux et mentionne la problématique des "returnees", les combattants belges qui seraient revenus de Syrie ou d'Irak.

Argentine: rien à signaler

Les conseils de sécurité donnés officiellement aux touristes argentins visitant la Belgique ne concernent que la petite criminalité notamment dans les lieux touristiques et les gares ferroviaires. Rien de particulier sur la menace terroriste... Ce site hispanophone de voyage attire tout de même l'attention des candidats au voyage sur l'alerte terroriste et ses conséquences.

Japon: marchés de Noël

Le Japon se veut rassurant : il n'y a "pas d'informations sur un danger" en Belgique, mais demande toutefois "d'être vigilant au terrorisme". Le dernier avis mettant en garde contre le terrorisme en Europe remonte au 25 novembre 2016 et concerne la période des fêtes et les marchés en plein air qui peuvent être des cibles. A retenir pour l'hiver prochain...

Singapour: assurez-vous

Singapour a mis à jour sa notice de voyage concernant la Belgique en juillet dernier vu le niveau 3 sur 4 de la menace terroriste. Le conseil spécifique donné aux Singapouriens, outre de se tenir au courant et être vigilants : souscrivez une bonne assurance de voyage.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK