Berlin: la police confirme avoir procédé à des arrestations après le marathon, mais ne parle pas d'attentat

La police allemande a confirmé avoir procédé à l'arrestation de six personnes
La police allemande a confirmé avoir procédé à l'arrestation de six personnes - © PAUL ZINKEN - AFP

Alors que le quotidien allemand Die Welt, affirmait dimanche après-midi que la police de Berlin avait déjoué un attentat lors du semi-marathon prévu ce dimanche, la police allemande ne confirme pas. Celle-ci a annoncé avoir procédé à l'arrestation de six personnes, soupçonnées d'avoir pu planifier un "acte violent" lors du semi-marathon organisé ce dimanche dans la capitale allemande. Police et parquet se sont refusés à confirmer qu'il s'agissait d'un projet d'attentat.

"En amont du semi-marathon de Berlin nous avons eu certaines indications que les personnes interpellées, âgées de 18 à 21 ans, pourraient être impliquées dans des préparatifs en vue d'un acte violent en lien avec cette manifestation", ont indiqué la police et le parquet de la ville dans un communiqué.

Plusieurs logements de la ville ont été perquisitionnés. Le semi-marathon, auquel 36.000 coureurs environ ont participé et qui a été suivi par des milliers d'autres personnes dans le centre-ville, s'est déroulé sans incident.

Les arrestations ont été ordonnées aussi en raison du contexte de sécurité tendu en Allemagne, suite au drame survenu la veille à Münster où un homme a foncé sur des clients d'un café-restaurant.

La police infirme les informations relatives à un possible attentat

Elles n'ont en particulier pas confirmé des informations du quotidien Die Welt. Celui-ci affirme que la police a déjoué un attentat au couteau qui devait être commis lors de la course à pied.

Selon le journal, le principal suspect interpellé est un proche du Tunisien Anis Amri, auteur de l'attentat au camion-bélier sur un marché de Nöel en décembre 2016 dans la capitale allemande qui avait fait douze morts. Il aurait été en possession de deux couteaux spécialement aiguisés pour ce projet, affirme le journal, qui précise toutefois que le jeune homme était sous la surveillance quasi-constante des services de sécurité et que le public n'a de ce fait pas été mis en danger. 

Un autre journal, le quotidien berlinois Tagesspiegel, réfute pour sa part l'hypothèse d'un attentat au couteau. Mais il affirme que la police locale a bien été alertée récemment par un service secret "étranger" de la possibilité d'un attentat lors du semi-marathon de la capitale allemande.  Et il confirme que le principal suspect arrêté faisait partie de l'entourage d'Anis Amri.

Si les raisons exactes de ces arrestations à Berlin restent encore floues, elles interviennent alors que les autorités sont sur le qui-vive depuis deux ans en raison de plusieurs attentats islamistes perpétrés ou envisagés dans le pays. 
 

Le semi-marathon de Berlin s'est déroulé finalement normalement (Reuters)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK