Berlin et Rome réclament une mission européenne à la frontière Niger-Libye

Berlin et Rome réclament une mission européenne à la frontière Niger-Libye
Berlin et Rome réclament une mission européenne à la frontière Niger-Libye - © MOHAMED HADDAD - AFP

Les ministres allemand et italien de l'Intérieur réclament l'ouverture d'une mission de l'UE à la frontière Niger-Libye pour lutter contre l'immigration clandestine vers l'Europe, selon un courrier dont l'AFP a obtenu une copie dimanche.

Migration clandestine

Dans cette lettre adressée à la Commission européenne et datée du 11 mai, les ministres Thomas de Maizière et Marco Minniti se disent "convaincus que nous devons tous faire plus", alors qu'entre janvier et mi-avril l'Italie a vu arriver 42 500 personnes par la mer dont "97% ont embarqué en Libye".

Pour fermer la route migratoire vers la Libye via le Niger, les ministres prônent "des programmes de développement et de croissance pour les communautés le long de la frontière" entre ces deux pays, "une assistance technique et financière aux organes libyens chargés de lutter contre la migration clandestine" et former les personnels libyens à la lutte contre les trafics.

Mission de l'UE

"Nous devons de manière urgente établir les besoins et la faisabilité (de tels projets) à travers des missions exploratoires. L'objectif est l'installation d'une mission de l'UE le plus rapidement possible à la frontière entre la Libye et le Niger", insistent les deux responsables.

Profitant du chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, les passeurs ont fait de la Libye leur tête de pont pour l'émigration clandestine vers l'Europe. La dangereuse traversée de la Méditerranée coûte chaque année des milliers de vies.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK