"Bavure" de l'armée belge en Irak: "Rien ne justifie l'ouverture d'une information judiciaire"

"Bavure" de l'armée belge à Mossoul: "Rien ne justifie l'ouverture d'une information judiciaire"
"Bavure" de l'armée belge à Mossoul: "Rien ne justifie l'ouverture d'une information judiciaire" - © Tous droits réservés

Le parquet fédéral n'ouvre pas d'information judiciaire à ce stade sur deux missions effectuées en Irak par des F-16 belges, toutes deux indépendantes du raid du 17 mars à Mossoul, indique-t-il vendredi dans un communiqué.

Le parquet a récemment reçu des informations de la Défense au sujet de deux missions effectuées en Irak par des F-16 belges n'ayant pas de lien direct avec le raid de Mossoul du 17 mars dernier. "Après analyse minutieuse des divers éléments d'enquête recueillis, il ressort que rien ne justifie l'ouverture d'une information judiciaire", précise le parquet fédéral.

Concernant le raid de la coalition internationale à Mossoul, le 17 mars, une enquête internationale est toujours en cours. "Ce n'est qu'à l'issue de celle-ci que, le cas échéant, le parquet fédéral sera éventuellement saisi des faits et déterminera s'il sera opportun d'ouvrir une information judiciaire", précise-t-il.

Ce raid a causé la mort de "plus de 130 civils", selon le gouverneur de la région de Mossoul, Nawfal Hammadi, et 61 selon le ministère américain de la Défense, citant un porte-parole militaire irakien, Saeed al-Jayashi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK