Bataille d'Idleb : le ballet diplomatique s'immisce entre Ankara et Moscou

Emmanuel Macron et Angela Merkel se sont entretenus avec Vladimir Poutine.
Emmanuel Macron et Angela Merkel se sont entretenus avec Vladimir Poutine. - © Michele Tantussi - Getty Images

Selon la chancellerie allemande, Angela Merkel et Emmanuel Macron ont demandé à rencontrer Vladimir Poutine et Receip Tayyip Erdogan, suite à l’escalade des violences des deux puissances qui prennent part à l’offensive de Bachar Al-Assad à Idleb. Depuis le début de cette offensive, 900.000 personnes ont dû fuir dont 500.000 enfants.


►►► Lire aussi : Syrie : dans la bataille d’Idleb, la Russie et la Turquie se font face


Coup de téléphone tardif

Selon l’agence de presse Reuters, les dirigeants français et allemand se sont entretenus par téléphone avec Vladimir Poutine pour lui demander de contribuer à faire cesser les combats.

Les Européens, réunis à Bruxelles pour un sommet extraordinaire ont alerté le dirigeant russe "de la situation humanitaire" à Idleb.

Escalade des tensions

Ce jeudi Ankara a affirmé ne pas vouloir l’affrontement avec la Russie. Mais tout au long de la journée les différents alliés de la région se sont, semble-t-il, positionnés. D’un côté les Russes ont demandé à la Turquie de ne pas "soutenir des terroristes". De leurs côtés les Turcs ont déploré la mort de deux de leurs militaires. En fin d’après midi, les Turcs ont affirmé qu’ils pourraient avoir " le soutien des Patriots" (aide militaire aérienne, NDLR) américains. De quoi tendre un peu plus les esprits de chacun.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK