Banques: les 28 Etats membres de l'UE vont lancer la supervision unique

Image d'illustration: une banque espagnole
Image d'illustration: une banque espagnole - © PEDRO ARMESTRE - IMAGEGLOBE

La supervision des banques de la zone euro va enfin pouvoir se concrétiser, après le feu vert des ministres européens des Finances prévu mardi, mais les discussions promettent d'être serrées concernant le second pilier de l'union bancaire: le mécanisme qui permettra de statuer sur le sort des banques en difficulté.

Au cours d'un vote sans débat, les ministres des 28 "vont créer la base légale pour le mécanisme de supervision unique", déjà approuvé par le Parlement européen en septembre, a déclaré mardi Jörg Asmussen, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE).

C'est "un jour important", a-t-il souligné, car "désormais nous pouvons commencer à travailler concrètement : embaucher, louer un immeuble".

C'est en effet à la BCE que reviendra le rôle de superviseur, qui concernera à terme non seulement les banques de la zone euro mais aussi celles des autres pays de l'UE qui souhaiteront participer.

Ce mécanisme sera opérationnel "en novembre 2014", a précisé le ministre lituanien des Finances, Rimantas Sadzius, dont le pays préside l'UE pour six mois.

Avant de prendre en charge la supervision des banques de la zone euro, la BCE entend faire une "photographie" exacte de la qualité de leurs actifs. Un passage en revue de leur bilan, couplé à des tests de résistance, qui devrait être mené l'an prochain et dont elle doit incessamment communiquer les détails.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK