Bagdad annonce avoir été informé, par l'Iran, d'une attaque imminente contre les Américains sur son sol

L'Irak a annoncé mercredi avoir été informé par l'Iran qu'il allait mener des raids sur son sol, affirmant que quasi simultanément, les Américains appelaient pour signaler qu'ils étaient attaqués alors que Téhéran tirait 22 missiles sur des bases irakiennes utilisées par l'armée américaine. 

"Mercredi après minuit, nous avons reçu un message verbal officiel de la République islamique d'Iran indiquant que la riposte à l'assassinat du martyr Qassem Soleimani commençait ou allait commencer sous peu et que les frappes se limiteraient aux zones où l'armée américaine est présente en Irak sans plus de détails sur les localisations", indique le bureau du Premier ministre démissionnaire Adel Abdel Mahdi.

"Quasiment au même moment, les Américains nous appelaient alors que les missiles s'abattaient sur les sections américaines des bases d'Aïn al-Assad et d'Erbil", poursuit le communiqué.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK