B. Netanyahu: "Jérusalem ne sera jamais divisée"

RTBF
RTBF - © RTBF

Jérusalem restera toujours la capitale unifiée d'Israël et ne sera jamais divisée. C'est ce que vient de déclarer le premier minsitre israélien Benjamin Netanyahu alors que les tensions se multiplient autour du statut futur de la ville et du sort de ses habitants palestiniens.

Peu auparavant, c'est le chef de l'Etat hébreu, Shimon Peres, qui avait de son côté déclaré: "Jérusalem a été et restera la capitale d'Israël, et n'a jamais été la capitale d'aucun autre Etat". Et des députés de la coalition de droite au pouvoir en Israël ont annoncé jeudi le dépôt d'un projet de loi contre toute concession sur Jérusalem.

Quelque 200 Palestiniens et Israéliens ont de leur côté manifesté jeudi à Jérusalem-est contre l'annexion par Israël de la partie orientale de la ville. L'Autorité palestinienne a dénoncé les propos des actuels responsables israéliens.

Le précédent gouvernement israélien avait laissé entendre qu'Israël pourrait renoncer à sa souveraineté sur certains quartiers arabes de Jérusalem-est dont les Palestiniens veulent faire la capitale de leur futur Etat. 

L'annexion de Jérusalem-est, a été suivie par des constructions massives de quartiers de colonisation et n'a jamais été acceptée par la communauté internationale.

La population actuelle de Jérusalem s'élève à 760 000 personnes dont près de 65% de Juifs et 35% d'Arabes, presque tous des Palestiniens de Jérusalem-est, selon des chiffres publiés cette semaine. Des données qui montrent aussi l'évolution démographique plus forte de ceux-ci.

L'étude évoque ausi la pauvreté et les discriminations importantes dont souffre cette population palestinienne.

La question de Jérusalem a été l'une des pierres d'achoppement des pourparlers entre Israël et les Palestiniens.

(M. Molitor)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK