Australie: le gouvernement australien suspend une mine de charbon géante

Menaces sur la Grande barrière de corail
Menaces sur la Grande barrière de corail - © Archives EPA

Le gouvernement australien a suspendu mardi l'autorisation accordée récemment par les autorités locales à une gigantesque mine de charbon dans l'ouest du pays, en raison d'inquiétudes liées à son impact sur la Grande barrière de corail.

Les autorités de l'Etat du Queensland, où se trouve le projet Alpha Coal, avaient donné leur feu vert il y a exactement une semaine. Le gouvernement fédéral avait 30 jours pour se prononcer.

"J'arrête aujourd'hui le compte à rebours dans le processus qui nous avait été transmis par le gouvernement du Queensland", a déclaré le ministre de l'Environnement Tony Burke.

Il estime que l'évaluation transmise par les autorités de cet Etat manque d'informations, notamment quant à l'impact sur la Grande barrière de corail, située au large du nord-est du Queensland.

Le sous-sol du Queensland regorge de charbon et cet Etat abrite de nombreuses mines ou projets miniers. Mais les demandes se multiplient, dans le pays comme à l'extérieur, pour que l'environnement, et notamment la Grande barrière de corail, soit préservé.

Or l'exploitation de ces mines entraîne le développement de ports gigantesques et l'accroissement du trafic maritime.

Alpha Coal devrait produire près de 30 millions de tonnes de charbon thermique chaque année. Hancock Coal prévoit la construction de la mine entre 2013 et 2016 et sa durée de vie est estimée à une trentaine d'années. La mine devrait générer 3.600 emplois lors de la phase de construction et près d'un millier lors de son exploitation.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK