Au moins 56 morts dans une attaque djihadiste au Niger

Au moins 56 civils ont été tués lors d’une attaque djihadiste au Niger, près de la frontière malienne, rapporte Radio France Internationale (RFI) samedi soir. Il y a également une vingtaine de blessés.

Les villages nigériens de Tchombangou et Zaroumdareye, situés non loin de la frontière malienne, ont été attaqués. L’information a été confirmée par le ministre de l’Intérieur Alkache Alhada et des soldats ont été dépêchés dans la zone, précise Radio France internationale.

L'agence de presse Reuters indique, elle, qu'au moins 70 civils ont été tués dans ces attaques perpétrées simultanément par des militants islamistes présumés dans deux villages du Niger.

L'agence cite deux sources dont l'une ayant requis l'anonymat. La source qui souhaite rester anonyme a indiqué qu'il y aurait 49
villageois tués et 17 personnes blessées dans le village de Tchombangou. La deuxième source, un haut fonctionnaire du ministère de l'Intérieur du Niger, a indiqué qu'une trentaine d'autres villageois avaient été tués à Zaroumdareye.

Le Niger est un pays de l'ouest de l'Afrique qui a déjà été le théâtre de plusieurs attaques de militants islamistes liés à Al-Qaïda et à l'État islamique. Des attaques perpétrées près de la frontière avec le Mali et le Burkina Faso, à l'ouest, et à la frontière avec le Nigeria, au sud-est, ont fait des centaines de morts l'an dernier.
 

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK