Au cœur des entrepôts d'Alibaba, le jour fou où le géant chinois bat son record de ventes

Des travailleurs chargent des camions avec des colis devant un entrepôt de Cainiao Smart Logistics dans le Xiasha Park de Hangzhou (Chine), le jour de la fête des célibataires, le 11 novembre 2019
3 images
Des travailleurs chargent des camions avec des colis devant un entrepôt de Cainiao Smart Logistics dans le Xiasha Park de Hangzhou (Chine), le jour de la fête des célibataires, le 11 novembre 2019 - © Eric Destiné - RTBF

"Lors de cette seule journée très particulière de soldes, les entrepôts dans lesquels nous nous trouvons s’apprêtent à traiter 3 millions de commandes". Le ton est donné d’emblée par l’employée du géant chinois du commerce en ligne qui nous accueille à l’entrée des entrepôts de Hangzhou. On comprend que ce 11 novembre sera encore un marathon de la logistique pour les travailleurs présents.

Exceptionnellement, une semaine avant le début d’une très importante mission économique en Chine, Alibaba a accepté de nous faire visiter ses entrepôts, et cela le jour le plus intense de l’année. A une condition toutefois : interdiction de prendre des photos à l’intérieur du bâtiment. Reportage.

►►► À lire aussi : faut-il dérouler le tapis rouge à Alibaba en Belgique ?

11 novembre : la journée folle du commerce en ligne en Chine

Chaque année, en Chine, le 11.11, jour de soldes chez Alibaba, est la journée qui voit défiler à toute vitesse les chiffres des ventes en ligne. Ne cherchez pas la concurrence de Noël ou du Nouvel an chinois. "Le Jour des Célibataires" ou "Singles' Day" est devenu l’événement shopping le plus populaire de Chine. Des étudiants chinois avaient décidé d’en faire une fête pour ceux qui ne sont pas en couple… année après année l’e-commerce a volé la vedette, mais le nom est resté.

1,3 milliard d’euros en 86 secondes, 34,7 milliards en 24 heures

24 heures pour faire exploser tous les records de vente sur Internet en Chine à coups de super-promotion, c’est le principe du "Singles' Day". Les Chinois attendent cette journée toute l’année et dès que minuit sonne, la plateforme de vente d’Alibaba chauffe.

En une minute et 26 secondes, les ventes avaient déjà atteint ce lundi 10 milliards de yuans, soit 1 milliard 300 millions d’euros dépensés en 86 secondes ! Sur l’ensemble de la journée, Alibaba a battu son propre record en enregistrant des ventes pour 268,4 milliards de yuans, soit 34,7 milliards d’euros en 24 heures, contre 27,6 milliards d’euros l’an passé.

Une fourmilière autour des boîtes en carton

Dans les entrepôts, les choses vont crescendo. "Dans l’entrepôt numéro un et deux on traite les marchandises qui arrivent, dans les deux autres celles qui vont sortir". Le site de Hangzhou est sous la supervision de la douane chinoise car ce site est dédié au traitement des marchandises venues de l’étranger. Beaucoup seront expédiées vers des clients en Chine qui ont fait leurs achats sur la plateforme AliExpress, mais certaines marchandises seront aussi renvoyées à l’étranger, là où des clients ont utilisé la plateforme chinoise pour, eux aussi, profiter des promotions.

Comme la capacité de stockage du site de Hanghzou est énorme (12 millions de marchandises), la partie dédiée aux produits qui arrivent est relativement calme. "Nous avons commencé à faire les stocks en septembre pour être prêts" nous confie l’employée en charge de la visite. 

Par contre, le hall consacré à la préparation des colis sur le départ est, lui, une vraie fourmilière qui vit au rythme du bruit des ouvertures de boîtes en carton et des fermetures à l’aide de pistolets à papier collant. Le colis est terminé quand le produit à l’intérieur est enrobé d’un film plastique gonflé pour caler l’objet et l’empêcher de se briser lorsqu’il reprendra la route.

2900 intérimaires sur le site pour le "Singles' Day"

Rien que sur ce site de Hangzhou, pour assurer la logistique de cette journée de vente du 11 novembre, il faut 3000 personnes actives pendant 5 jours d’affilée. Et il faut tenir le rythme pour permettre d’absorber l’envoi de toutes les commandes de la journée dans les délais de livraison auxquels s’est engagé Alibaba – En temps normal, le site fonctionne avec une centaine de personnes à peine. Faites le compte, pour assurer la cadence du "Singles' Day", 2900 travailleurs intérimaires doivent être engagés.

Derrière la logistique d’Alibaba, on trouve Cainiao

Alibaba est la plus grande société de commerce en ligne de Chine. Créée en 1999 par le désormais célèbre jeune retraité Jack Ma, dans son appartement de Hangzhou. Mais derrière la logistique de l’entreprise, on retrouve une filiale d’Alibaba : Cainiao Smart Logistics. Un nom beaucoup moins connu que celui d’Alibaba sauf peut-être… à Liège.

C’est en effet Cainiao qui possède le terrain sur lequel sera construit un entrepôt de 220.000 mètres carrés sur le site de Liège Airport, au nom du groupe Alibaba. Cette proximité entre la Belgique, la Wallonie et cette filiale est aujourd’hui très forte et c’est la raison pour laquelle une délégation de l’Agence wallonne pour l’exportation et aux investissements étrangers (AWEX), quelques jours avant une importante mission économique en Chine, a obtenu l’autorisation de visiter ces entrepôts le 11 novembre à Hanghzou, ce qui a facilité l’ouverture des portes.

Liège Airport, future cheville ouvrière du "Singles' Day" ?

Si les installations de Cainiao à Liège ne sont pas encore érigées, les opérations ont déjà bien commencé. On nous l’a confirmé. Il y a déjà 3 vols cargos par semaine entre cette ville de Hangzhou, en Chine, et Liège pour acheminer des colis. "Cela représente 80 à 100 tonnes par vol" nous explique-t-on du côté d’Alibaba.

Alors cette journée de folie du shopping en ligne en Chine aura-t-elle dans le futur un impact sur les activités de l’aéroport de Liège ? On peut l’imaginer. En tout cas, dans une semaine, une délégation très importante de responsables d’entreprises emmenée par la princesse Astrid arrivera en Chine pour une mission économique. Les dirigeants de Liège Airport sont annoncés. Nul doute qu’on parlera encore beaucoup d’Alibaba et de ses entrepôts. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK