Attentats de Paris : les "mails" de l'épouse de Samy Amimour, l'un des terroristes du Bataclan

Attentats de Paris : les "mails" de l'épouse de Samy Amimour, l'un des terroristes du Bataclan
Attentats de Paris : les "mails" de l'épouse de Samy Amimour, l'un des terroristes du Bataclan - © Tous droits réservés

Ces mails interceptés par la police française ont été rédigés par Kahina, 18 ans, l’épouse de Samy Amimour, l’un des trois auteurs de la tuerie du Bataclan.

Des mails qui en disent long sur les arguments utilisés pour endoctriner les jeunes chez nous. Kahina vit en Syrie depuis 2014.  Mais c'est en France en prenant le bus pour se rendre à l'école qu'elle a connu Samy Amimour, il était alors chauffeur d'autobus. 

C'est au contact de son futur mari qu'elle va se radicaliser en 2013. Puis le rejoindre un an plus tard alors qu'il est déjà depuis plusieurs mois en Syrie.

Aujourd'hui elle se dit "très fière" du sacrifice de son mari

Pour tenter de justifier les attentats, elle évoque la guerre menée par la coalition, "une guerre non pas contre le terrorisme mais contre l'Islam pur et dur", un qualificatif intéressant car il suppose l'existence d'un autre islam auquel n'adhère pas la jeune femme. Il y a bien pour cette femme endoctrinée : de "bons" et de "mauvais" musulmans en fonction de leur proximité ou de leur éloignement avec la vision du monde des membres de l'Organisation Etat Islamique.

Cuisine équipée et pas de loyer à payer

L’autre face de ces mails c’est le coté "matérialiste" des arguments vantés par la jeune femme. Une dimension qui peut séduire des jeunes sans perspective d'avenir chez nous et à la recherche d'un mode de vie confortable en conformité avec les stéréotypes véhiculés par leur culture de référence. La jeune femme écrit notamment: "J’ai un appartement tout meublé avec cuisine équipée, deux salles de bains toilettes, et trois chambres, et je ne paie pas de loyer, ni l’électricité et l’eau. La belle vie quoi !!!"

Elle ajoute encore: "Dans toutes les villes où je suis passée, en Syrie et maintenant en Irak, je n’ai pas vu un seul mendiant. Tu sais pourquoi ? Et bien parce que les biens sont tellement bien distribués équitablement que tout le monde vit bien". 

Jeunes en mal de repères

Si pareil propos fait penser à de la propagande, on perçoit bien la double tentative d'amorçage pour séduire et recruter chez nous: d'une part la propagation d’une version "pure et dure" de la religion où l'islam est réduit à une interprétation littérale des textes, de l'autre  la mise en avant d'une société plus égalitaire où l'on peut vivre à l'abri des soucis matériels. C'est à l'évidence la combinaison de ces éléments qui sont utilisés pour s'adresser chez nous à des jeunes en mal de repères.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK