Attentats au Sri Lanka : impact sur le tourisme ? Un Belge propriétaire d'hôtel raconte

Attentats au Sri Lanka: quel impact sur le tourisme?
3 images
Attentats au Sri Lanka: quel impact sur le tourisme? - © M. GEYSSENS

Au moins 35 touristes figureraient parmi les 207 victimes des explosions meurtrières au Sri Lanka. Le pays a connu un succès exponentiel ces dernières années et figure désormais parmi les destinations les plus prisées des touristes. Outre le drame humain, les attentats survenus ce matin sont évidemment une mauvaise nouvelle pour le secteur touristique sri lankais.

Depuis la fin de la guerre civile en 2009, le Sri Lanka a connu un boom de fréquentation : de 450.000 de touristes en 2009 à 2,3 millions en 2018. Le pays a beaucoup investi dans la construction de nouvelles infrastructures touristiques – les hôtels notamment – la modernisation du réseau de chemin de fers, ainsi que le développement d’activités de loisirs.

Marnix Guyssens est belge et propriétaire d’un hôtel à Kamburugamuwa, dans le sud du Sri Lanka. Il n’a pas été touché par les attentats de ce dimanche, mais se montre inquiet, à la fois pour la sécurité sur l’île, mais aussi pour son activité. « Au niveau du tourisme, qui en train de fleurir en ce moment, ça va être difficile. Nous sommes inquiets pour la saison à venir. Je viens justement de recevoir un mail d’une touriste qui devait venir dans une semaine ou deux et qui souhaite annuler. » Marnix Guyssens emploie dix personnes au sein de son hôtel. « Cette île a besoin du tourisme. Elle a besoin des revenus étrangers pour donner du travail aux personnes ici sur place », explique-t-il.

Ces attaques devraient avoir un impact sur la fréquentation touristique, du moins à court terme. Difficile à ce stade de connaître les conséquences concrètes. Les tour-opérateurs suivent en tout cas la situation de près et attendent une nouvelle évaluation des risques. « Nous suivons en tout temps l’avis de voyage des Affaires étrangères. Si cet avis devait être modifié, nous adapterions nos circuits en fonction », confirme Sarah Saucin, porte-parole de TUI Belgium. Une quarantaine de Belges doivent s'envoler dans les deux prochaines semaines au Sri Lanka via ce tour opérateur. Pour l'instant, seules trois familles ont fait le choix de changer de destination. 

Explosion dans des hôtels et des églises au Sri Lanka (21/04)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK