Attentats à Paris: des pétards sèment la panique dans le centre parisien

Attentats à Paris - Des pétards ont semé la panique dans le centre de la capitale française
Attentats à Paris - Des pétards ont semé la panique dans le centre de la capitale française - © Belga

Un mouvement de panique s'est emparé dimanche soir du centre de Paris, en France, après un jet de pétards et l'éclatement d'une ampoule ou d'un chauffage de terrasse. Des bougies et des fleurs ont été piétinées, des gens se sont précipités dans des cafés et d'autres se sont ainsi jetés à l'eau, pris de panique.

"On était en train de chanter avec un groupe de jeunes et tout le monde s'est mis à courir. On n'a pas vraiment le choix, on est emmené par la foule", raconte Laurine, 23 ans, qui était venue comme plusieurs centaines d'autres se recueillir sur la place de la République à la mémoire des victimes des attentats de vendredi. La cause seraient des pétards, selon des sources policières. Même scène quelques rues plus loin, dans le quartier du Marais.

Une Australienne paniquée assure avoir vu un homme armé. Il s'agissait d'un policier en civil. Cette fois, c'est un chauffage sur une terrasse ou une ampoule, qui a créé la panique. Une panique très vite relayée sur les réseaux sociaux. Près du restaurant "le Carillon", une des cible des attentats, des cris fusent, les gens piétinent les bougies et les fleurs. Sur le canal de l'Ourcq, à plusieurs centaines de mètres de là, d'autres se jettent à l'eau. Dès les premiers mouvements de foule, les forces de l'ordre se sont déployées. Un hélicoptère a survolé la zone, avant que l'alerte ne soit levée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK