Attentat de Marrakech: trois suspects ont été arrêtés

Le restaurant Argana à Marrakech, détruit par un attentat le 28 avril 2011
Le restaurant Argana à Marrakech, détruit par un attentat le 28 avril 2011 - © Abdelhak Senna (AFP)

Trois Marocains ont été arrêtés jeudi dans le cadre de l'enquête sur l'attentat de Marrakech, qui a fait 16 morts le 28 avril, a déclaré à l'AFP un responsable du ministère marocain de l'Intérieur.

Le principal suspect "est lié à Al-Qaïda et a fabriqué la bombe", a précisé cette source.

Il "a mis au point deux engins explosifs, commandés à distance qu'il avait acheminés à Marrakech", a indiqué par ailleurs un communiqué du ministère de l'Intérieur publié dans la nuit de jeudi à vendredi.

Les suspects ont été arrêtés jeudi après-midi à Safi (350 km au sud de Casablanca), selon une source sécuritaire, qui a affirmé qu'ils avaient des "antécédents", et étaient connus pour avoir participé au recrutement de combattants pour l'Irak.

Le tourisme était visé

L'attentat a tué 16 personnes, dont 8 Français, dans un café de la place touristique Jamâa El-Fna de Marrakech.

Le choix du pricipal suspect "s'est porté sur le café Argana qui connaît une affluence de touristes marocains et étrangers, et où il avait accédé en se faisant passer pour un touriste", ajoute le communiqué.

Les trois suspects arrêtés seront présentés à la justice à la fin de l'enquête en cours "sous la supervision du parquet général compétent", selon le ministère de l'Intérieur.

Mercredi, le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, a indiqué que deux suspects auraient été identifiés. La France a payé le plus lourd tribut dans cet attentat, qui a tué 8 de ses ressortissants.

AFP

Et aussi

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK