Attentat de Marrakech: le Maroc confirme détenir "l'exécutant"

"L'exécutant de l'attentat a bien été arrêté", a déclaré à l'AFP Khalid Naciri, ministre marocain de la Communication et porte-parole du gouvernement. Il a précisé que cette personne était liée à la mouvance d'Al Qaïda dans la région.

La veille, le ministère de l'intérieur avait annoncé l'arrestation de trois personnes, dont l'auteur présumé de cette attaque qui a visé un café trés fréquenté dans la ville touristique de Marrakech, à 350 kilomètres au sud de Rabat.

Le ministre Naciri n'a pas donné de détail sur l'identité de cette personne et ajouté que son arrestation avait été rendue possible grace à des images de télésurveillance, à des témiognages et au travail de policiers marocains et étrangers.

Selon lui, cet homme "a fait allégeance à Al-Qaïda et se considère comme appartenant à Al-Qaïda", en référence au réseau clandestin extrémiste auquel se sont ralliés des groupes islamistes opérant dans le Sahara. "A-t-il été adoubé par Al-Qaïda ? Je ne peux pas vous le dire pour l'instant", a-t-il poursuivi. "Fait-il parti de la maison mère ou de la filiale (Aqmi, Al-Qaïda au Maghreb islamique)?", s'est-il encore interrogé.

Auparavant, s'exprimant sur la radio française France Info, le ministre s'était félicité de la "bonne intelligence" entre les services marocains, français et étrangers dans l'enquête sur l'attentat de Marrakech.

"Le crime terroriste étant transfrontalier, il est normal qu'il y ait une coopération transfrontalière", a-t-il précisé à AFP, rappelant que des enquêteurs français, espagnols et aussi américains avaient pris part aux investigations.

"Cela a été rapide. Une semaine. Il y avait des caméras de surveillance mais c'est surtout le renseignement qui a beaucoup travaillé et les témoignages", a-t-il déclaré sur France Info.

Cette arrestation provoque "un immense sentiment de satisfaction et de soulagement", a affirmé M. Naciri. "Je suis particulièrement heureux et tout le peuple marocain l'est", a-t-il ajouté.

Jeudi soir, le ministère de l'Intérieur avait indiqué que l'auteur présumé de l'attentat s'était "initié à la fabrication d'explosifs sur internet', et qu'"il a mis au point deux engins explosifs, commandés à distance".

Il s'est fait passer pour un touriste afin d'accéder au café Argana, sur la place Jamâa El-Fna, coeur touristique de Marrakech, a précisé cette source.


AFP
Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK