Attentat de Conflans : des milliers de personnes rassemblées à Paris en hommage au professeur assassiné

Des milliers de personnes étaient rassemblées dimanche à Paris place de la République pour rendre hommage à Samuel Paty, le professeur d’histoire décapité vendredi dans les Yvelines, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Brandissant des pancartes "non au totalitarisme de la pensée" ou "je suis prof", ils saluaient dans le calme la mémoire de cet enseignant assassiné après avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves.

Vendredi, Samuel Paty a été décapité près du collège où il enseignait l'histoire-géographie dans un quartier calme de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Son assaillant, âgé de 18 ans, a ensuite été tué de neuf balles par la police. Ce nouvel attentat islamiste a provoqué une onde de choc dans le pays. Dès samedi, plusieurs centaines de personnes se sont réunies à Nice ou à Rennes pour dénoncer un "acte de barbarie" et défendre "les valeurs de la démocratie".

A Conflans-Sainte-Honorine, où s'est déroulé l'attentat, un millier de parents, élus ou simples citoyens de toutes générations se sont rassemblés avec émotion samedi après-midi devant le collège du Bois d'Aulne où travaillait M. Paty. Nombre d'entre eux brandissaient des pancartes "Je suis instit" ou "Je suis enseignant".

Un hommage national sera rendu mercredi en coordination avec la famille de l'enseignant assassiné, a annoncé l’Élysée, sans en préciser le lieu.

Les enquêteurs poursuivent de leur côté leurs investigations pour remonter le fil des responsabilités et des éventuelles complicités dans l'attentat.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK