Attentat à Conflans : une onzième personne en garde à vue

Attentat à Conflans : une onzième personne en garde à vue
Attentat à Conflans : une onzième personne en garde à vue - © ABDULMONAM EASSA - AFP

Une onzième personne a été placée en garde à vue dimanche matin dans le cadre de l'enquête sur la décapitation d'un professeur d'histoire dans les Yvelines, a-t-on appris de source judiciaire.

Cette personne est issue de l'entourage de l'assaillant, Abdoullakh A., un Russe tchétchène de 18 ans qui a été tué vendredi par les policiers, a précisé cette source à l'AFP.

Plusieurs personnes de la famille du tueur - ses parents, son grand-père et son petit frère - ainsi que de son entourage proche ont été interpellées dès vendredi soir.


►►► À lire aussi : Attentat à Conflans : un millier de personnes rendent hommage à l'enseignant assassiné


Le père d'une élève de la victime et un militant islamiste très actif, Abdelhakim Sefrioui, sont aussi en garde à vue depuis samedi.

Toutes les gardes à vue se poursuivaient dimanche matin.

Vendredi vers 17h00, Abdouallakh A. a décapité Samuel Paty, un professeur d'histoire-géographie, à proximité du collège où il enseignait dans un quartier calme de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), avant d'être tué de neuf balles par des policiers à 200 mètres de là.

Ce professeur avait récemment montré des caricatures de Mahomet à ses élèves de 4e dans le cadre d'un cours sur la liberté d'expression.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK