Attentat à Conflans : l'assaillant est un jeune homme de 18 ans

Attentat à Conflans : 4 personnes, dont un mineur, en garde à vue
Attentat à Conflans : 4 personnes, dont un mineur, en garde à vue - © ABDULMONAM EASSA - AFP

Cinq nouvelles personnes ont été interpellées dans la nuit de vendredi à samedi après la décapitation d'un professeur d'histoire  près d'un collège dans la banlieue ouest de Paris, portant à neuf le nombre total de personnes en garde à vue, a-t-on appris de source judiciaire.

Parmi les cinq nouvelles personnes figurent deux parents d'élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine, où travaillait la victime, ainsi que des personnes de l'entourage non-familial de l'assaillant.

Ce dernier a par ailleurs bien été identifié comme un jeune homme de 18 ans d'origine tchétchène né à Moscou, selon la source judiciaire.

Quatre personnes, dont un mineur, avaient déjà été placées en garde à vue dans la nuit de vendredi à samedi. Ces personnes sont issues de l'entourage familial de l'assaillant, qui a été tué par des policiers, selon cette source.

La victime avait montré à ses élèves des caricatures de Mahomet. Il a été décapité à quelques mètres du collège, trois semaines après l'attaque devant les anciens locaux de Charlie Hebdo.


►►► Lire aussi: Attentat à Conflans : "la nation doit faire bloc contre l'obscurantisme" réagit Emmanuel Macron


Son agresseur présumé a été tué par la police dans la ville voisine d'Eragny (Val-d'Oise).

Le parquet national antiterroriste (Pnat) a annoncé à l'AFP s'être aussitôt saisi de l'enquête, ouverte pour "assassinat en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK