Fusillade à Cambrils: cinq terroristes présumés abattus par la police au sud de Barcelone

Second attentat en Espagne: 5 terroristes présumés abattus par la police à Cambrils, au sud de Barcelone
Second attentat en Espagne: 5 terroristes présumés abattus par la police à Cambrils, au sud de Barcelone - © JOSEP LAGO - AFP

Une voiture a fauché des piétons vers 2h du matin sur la promenade de bord de mer à Cambrils, une ville touristique à 120 km au sud de Barcelone, comme la camionnette qui jeudi avait descendu en trombe les Ramblas, une grande avenue de Barcelone bondée de touristes. Vers 3h, les autorités ont indiqué que la situation était sous contrôle mais que six civils et un agent avaient été blessés dans l'opération. Un des civils blessés est dans un état critique, ont annoncé les services d'urgence de Catalogne sur leur compte Twitter.

"Quatre terroristes présumés abattus à Cambrils et un cinquième blessé", a annoncé la police, avant de déclarer le décès  de ce dernier. "Nous oeuvrons dans l'hypothèse que les terroristes abattus à Cambrils sont liés aux évènements à Barcelone et Alcanar", a indiqué le service policier catalan Mossos d'Esquadra sur Twitter. Dans la soirée, une opération policière a été déclenchée dans cette station balnéaire à une centaine de kilomètres de Barcelone.

Un porte-parole du gouvernement régional de Catalogne a indiqué qu'il y avait eu une fusillade dans la station balnéaire où les habitants avaient été vivement priés de rester confinés lors des opérations en cours. Six civils et un policier ont été blessés dans cette opération policière, selon les autorités. Vers 03h00, les autorités indiquaient que la situation était sous contrôle et que les démineurs étaient sur place pour déterminer si les suspects disposaient d'une ceinture d'explosifs. Selon les médias espagnols, un autre événement a eu lieu plus tôt dans la localité, une fourgonnette fauchant cinq personnes dans le quartier maritime de la petite ville côtière. 

Nous avons entendu des tirs

"Entre deux heures et deux heures et demie, nous étions sur la promenade de la plage. Nous avons entendu des tirs et pensé: 'Ça doit être des fusées' mais c'était des coups de feu", a raconté à l'AFP Markel Artabe, 20 ans, employé dans un restaurant de Cambrils.

"J'ai vu une étrangère morte d'une balle dans la tête, ses amis criaient "Help", J'ai vu aussi d'autres morts qui semblaient être des terroristes parce qu'ils portaient des ceintures d'explosifs".

Les attaques de Barcelone et de Cambrils pourraient aussi être liées à une explosion intervenue jeudi matin dans une maison à Alcanar, au nord de Barcelone. Selon une source policière, les habitants de cette habitation préparaient des explosifs à l'aide de bonbonnes de gaz.

Police sur place, cette nuit, à Cambrils

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK