Attaque chimique en Syrie: l'OIAC confirme l'utilisation de gaz sarin

Attaque chimique en Syrie - L'OIAC confirme l'utilisation de gaz sarin
Attaque chimique en Syrie - L'OIAC confirme l'utilisation de gaz sarin - © Belga

Un gaz toxique a bel et bien utilisé le 4 avril lors de l'attaque contre le village de Khan Cheikhoun, selon les résultats des analyses de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques. L'institution internationale estime qu'un gaz neurotoxique comme le sarin ou une variante de celui-ci a été employé lors de l'attaque aérienne ayant fait au moins 87 victimes civiles, parmi lesquelles de nombreux enfants.

Toujours les mêmes conclusions

Des experts britanniques et turcs étaient parvenus aux mêmes conclusions. La communauté internationale pointe le régime syrien du doigt. Les Etats-Unis ont ainsi répondu à ce crime de guerre en menant des frappes contre la base aérienne d'Al-Chaayrate, d'où les armes chimiques pourraient avoir été lancées, dans la nuit du 6 au 7 avril. Il s'agit de la première attaque directe de Washington contre le régime de Bashar al-Assad depuis le début de la guerre civile qui ravage le pays.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir