Astra Zeneca annonce un vaccin dont l’efficacité moyenne est de 70%

C’est l’un des vaccins annoncé de longue date pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, celui développé par la société Astra Zeneca. Ce lundi matin, l’entreprise pharmaceutique annonce que son vaccin contre le COVID-19, développé en collaboration avec l’Université d’Oxford, démontre une efficacité de 70% selon des résultats préliminaires d’un essai clinique de phase III.

Le groupe pharmaceutique britannique et l’université ont expliqué avoir obtenu ce chiffre en combinant les données recueillies à partir de deux protocoles expérimentaux.

Le vaccin appelé AZD1222 a été testé au Royaume-Uni et au Brésil. Un vaccin très efficace selon ses concepteurs qui ne signalent aucune hospitalisation ou cas grave de la maladie chez les participants ayant reçu le vaccin.

"L’efficacité et la sécurité de ce vaccin confirment qu’il sera hautement efficace contre le COVID-19 et aura un impact immédiat sur cette urgence de santé publique", a déclaré Pascal Soriot, directeur général du groupe britannique, dans un communiqué.

Les résultats préliminaires portent sur des essais sur plus de 20.000 personnes, dont 131 ont contracté la maladie. Le groupe dit avancer rapidement dans la fabrication prévue de 3 milliards de doses, qui seront disponibles en 2021.

Deux protocoles différents

Astra Zeneca a étudié deux protocoles différents et l’un des deux est plus efficace que l’autre. L’efficacité de son candidat vaccin, baptisé AZD1222, a été mesurée à 70% en combinant les données des deux protocoles. Le premier protocole, efficace à 90%, consiste en l’administration d’une demi-dose puis d’une dose à au moins un mois d’intervalle. Le second protocole, efficace à 62%, consiste en l’administration de deux doses à un mois d’intervalle.

L’entreprise mise beaucoup sur celui dont l’efficacité à 90% a été démontrée. Le professeur Andrew Pollard, chercheur en chef de l’essai de vaccin à Oxford, déclare : "Ces résultats montrent que nous disposons d’un vaccin efficace qui permettra de sauver de nombreuses vies. Nous avons constaté avec enthousiasme que l’un de nos schémas de dosage pourrait être efficace à environ 90% et que si ce schéma de dosage est utilisé, davantage de personnes pourraient être vaccinées grâce à un approvisionnement en vaccins planifié".

Le groupe pharmaceutique ne donne pas plus de détails pour expliquer l’écart d’efficacité entre les deux protocoles.

Moins efficace mais plus facile à conserver

Ce vaccin est pour l’heure moins probant que celui de Pfizer/BioNTech ou de Moderna, dont l’efficacité dépasse les 90%. Mais il utilise une technologie plus traditionnelle que ces deux concurrents, ce qui le rend moins coûteux et plus facile à stocker puisqu’il n’a pas besoin d’être conservé à très basse température.

Grâce à une "chaîne d’approvisionnement simple", le vaccin "sera accessible et disponible à travers le monde", estime Pascal Soriot, directeur général d’AstraZeneca, cité dans le communiqué.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK