Assaut contre le Capitole : quatre dirigeants des Proud Boys cités à comparaître

Deux mois et demi après l'assaut contre le Capitole par des partisans du président défait Donald Trump, quatre leaders du groupe d'extrême droite Proud Boys ont été cités à comparaître par la justice américaine.

Ceux-ci devront répondre des préventions de conspiration, d'atteinte aux forces de sécurité et de destruction de bien public, rapportent des médias américains. Les intéressés, âgés de 30 à 37 ans et issus de différents États du pays, dirigent pour trois d'entre eux des sections locales de Proud Boys. Le dernier est un organisateur d'événements pour ce groupuscule.

D'autres membres de Proud Boys avaient déjà été inculpés précédemment pour ces faits. Dans l'acte d'accusation, il est notamment reproché aux quatre nouveaux inculpés d'avoir tenté d'empêcher la proclamation des résultats de l'élection présidentielle de novembre. Ils ont également encouragé des personnes à manifester à Washington et sollicité des dons pour financer les frais de transport vers la capitale américaine pour y manifester.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK