Asile et migration: les heurts se poursuivent à la frontière gréco-turque

Heurts près du poste frontière de Kastanies, ce 07 mars
3 images
Heurts près du poste frontière de Kastanies, ce 07 mars - © ANGELOS TZORTZINIS - AFP

Les gaz lacrymogènes et des cocktails Molotov fusent dans les deux sens à la frontière gréco-turque vendredi après que des migrants ont tenté de franchir un barrage dans la nuit. Les forces de sécurité grecques ont recours à des canons à eau pour refouler les migrants et éteindre les incendies.

Les incidents sont fréquents depuis la fermeture du poste frontalier de Kastanies.

Depuis deux semaines et l'annonce de la Turquie de laisser passer les migrants souhaitant rejoindre l'Europe, ceux-ci s'amassent dans cette zone frontalière dans l'espoir de pouvoir pénétrer sur le territoire de l'Union européenne. La Grèce a réagi avec fermeté, promettant de ne laisser personne passer illégalement de la Turquie.

Mardi, le président turc Erdogan recevra à Istanbul la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron, avec à l'ordre du jour de la rencontre les problèmes à la frontière gréco-turque.

Le président turc Erdogan était à Bruxelles ce 09 mars (direct JT):

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK