Asile et migration: les propositions de Juncker séduisent le Premier ministre italien

Giuseppe Conte juge que ces propositions offraient une opportunité à l'Europe de "tourner la page".
Giuseppe Conte juge que ces propositions offraient une opportunité à l'Europe de "tourner la page". - © TIZIANA FABI - AFP

La Commission européenne a dévoilé mercredi, dans la foulée du discours de son président Jean-Claude Juncker sur l'état de l'Union, ses dernières propositions en matière d'asile et de migration, susceptibles de dégager un accord au sommet informel de Salzbourg. Le Président du Conseil des ministres italien Giuseppe Conte les a accueillies d'un œil favorable.

Jean-Claude Juncker a présenté trois nouvelles propositions visant à garantir "une solidarité totale de l'Union" dans le domaine des migrations et une meilleure protection des frontières extérieures de l'Europe.

Ouvrir un chemin commun en vue de gérer la migration légal

Toutes ces propositions ont été accueillies favorablement par Giuseppe Conte, dont le pays, par son refus d'accueillir plusieurs bateaux de migrants cet été, a accentué la crise politique européenne autour de la question migratoire, pourtant sans commune mesure avec les pics de 2015.

Giuseppe Conte, à la tête d'un gouvernement associant le parti anti-système M5S et l'extrême droite de la Lega, a jugé que ces propositions offraient une opportunité à l'Europe de "tourner la page".

"Il est maintenant crucial d'ouvrir un chemin commun en vue de gérer la migration légale, de sorte que la charge d'un phénomène aussi complexe que la migration n'échoie pas à un seul Etat membre", a-t-il indiqué dans un communiqué.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK