Asile et migration: les migrants de l'Open Arms débarquent à Lampedusa

Les migrants recueillis en Méditerranée par le navire Open Arms ont commencé à débarquer, mardi soir, sur la petite île italienne de Lampedusa, selon des images retransmises à la télévision.

Un procureur italien a ordonné mardi le débarquement de ces migrants, compte tenu de la situation tendue à bord, et la mise sous séquestre du navire de l'organisation humanitaire espagnole du même nom.

L'Open Arms comptait 147 migrants à bord à son arrivée près de Lampedusa jeudi, et un peu plus de 80 après l'évacuation vers l'île de plusieurs personnes ayant sauté à l'eau mardi et de plusieurs dizaines de mineurs ou de malades ces derniers jours.

Stationnés depuis jeudi à quelques centaines de mètres des côtes de Lampedusa, ces migrants s'étaient vu refuser l'accès de l'île par les autorités italiennes, bien que six pays européens (France, Allemagne, Luxembourg, Portugal, Roumanie et Espagne) se soient engagés à les accueillir.

Certains de ces migrants secourus au large de la Libye par l'ONG ont passé 19 jours à bord, égalant ainsi le record des migrants secourus par le SeaWatch3 fin décembre avant leur débarquement à Malte le 9 janvier dernier.

Sujet dans notre journal télévisé de 13 heures:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK