Arrestation de la capitaine du Sea-Watch: l'Allemagne critique le comportement de l'Italie

Arrestation de la capitaine du Sea Watch: l'Allemagne critique le comportement de l'Italie
Arrestation de la capitaine du Sea Watch: l'Allemagne critique le comportement de l'Italie - © HO - AFP

L'arrestation ce samedi de Carola Rackete, la capitaine du navire humanitaire Sea Watch, fait beaucoup réagir. La France et l’Allemagne critiquent le comportement de l’Italie, notamment l’instrumentalisation de la situation par le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini. Le président allemand Frank-Walter Steinmeier a expliqué s’attendre à mieux de la part de Rome.

"L’Italie n’est pas n’importe quel pays, elle est au milieu de l’Union européenne et c’est l’un des pays fondateurs, et donc vous pourriez vous attendre à un comportement différent de sa part sur ce dossier. À moyen terme et au-delà de ce cas particulier, il semble clair que l’arrivée de migrants en Méditerranée se poursuivra si nous ne parvenons pas — et là c’est à l’Europe de jouer son rôle — à calmer la situation en Afrique du Nord, au Maghreb, et spécialement en Libye", a déclaré Frank-Walter Steinmeier. "

La capitaine du Sea-Watch a été arrêtée ce weekend en Italie.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK