Arrestation d'un ex-militaire qui préparait un attentat à Los Angeles

Arrestation d'un ex-militaire qui préparait un attentat à Los Angeles
Arrestation d'un ex-militaire qui préparait un attentat à Los Angeles - © FREDERIC J. BROWN - AFP

Un ancien militaire américain soupçonné de préparer un attentat à la bombe près de Los Angeles, pour venger les attaques commises contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande en mars, a été arrêté vendredi, ont annoncé lundi les services du procureur.

Sur internet et au cours de conversations avec un agent de la police fédérale (FBI) sous couverture, Mark Steven Domingo, 26 ans, a non seulement revendiqué sa foi musulmane et son soutien aux jihadistes et au groupe Etat islamique mais il a aussi affiché sa détermination à devenir un martyr de sa religion, a indiqué le procureur dans un communiqué.

Selon les enquêteurs, cet ancien combattant, qui a servi notamment en Afghanistan, aurait tenté de se procurer une bombe artisanale pour la faire exploser lors d'un rassemblement à Long Beach le week-end dernier. Ce rassemblement devait réunir des nationalistes d'extrême droite prônant la suprématie de la "race blanche".

Le suspect a été arrêté vendredi après avoir reçu ce qu'il croyait être une bombe mais n'était qu'un engin factice livré par un agent sous couverture.

Selon le FBI, M. "Domingo a acheté, les 23 et 24 avril 2019, plusieurs centaines de clous afin de s'en servir comme mitraille dans un engin explosif". Il a "remis ces clous à quelqu'un qu'il pensait être un complice mais qui était en réalité un agent des forces de l'ordre travaillant pour le FBI", précise le communiqué du procureur.

"Cette enquête a réussi à empêcher une menace très sérieuse représentée par un soldat entraîné au combat qui a répété à maintes reprises qu'il souhaitait causer le plus grand nombre de victimes possibles", a affirmé Nick Hanna, procureur fédéral pour la Californie centrale.

"Je suis très heureux d'annoncer que nous avons déjoué un potentiel attentat terroriste", a de son côté lancé Paul Delacourt, l'un des responsables du FBI à Los Angeles, soulignant qu'"à aucun moment le public n'a(vait) été en danger".

D'après le dossier d'accusation, M. Domingo a mis en ligne une vidéo revendiquant sa religion musulmane le 2 mars. Le lendemain, il en ajoutait une autre affirmant: "l'Amérique a besoin d'un autre Las Vegas" (en référence à la fusillade qui a tué 58 personnes en octobre 2017) pour "lui faire goûter à la terreur qu'elle répand allègrement partout dans le monde."

Après les attaques commises contre deux mosquées à Christchurch, le 13 mars, il avait écrit: "il doit y avoir des représailles". Ce message avait alerté le FBI qui avait commencé à nouer contact avec lui pour le surveiller.

C'est dans le cadre de ces contacts que Mark Domingo a envisagé "d'attaquer différentes cibles, dont des juifs, des officiers de polices, des églises et un site militaire", selon les enquêteurs.

Extraits de la conférence de presse des autorités:

Déclaration de Nuck Hanna, représentant du District Central de Californie:

Traduction: "Tôt ce matin, un juge fédéral a dévoilé une plainte au pénal accusant un homme de San Fernando Valley d'avoir planifié un attentat terroriste destiné à infliger de lourdes pertes à un rassemblement politique qui a eu lieu à Long Beach dimanche dernier. La plainte est portée contre Mark Steven Dominica, Domingo, un résident de Reseda âgé de 26 ans, accusé de crime de fournir et de tenter de fournir un soutien matériel à des terroristes."

"Des membres de la JTTF, en particulier des agents spéciaux du FBI et des policiers du département de police de Los Angeles, ont arrêté M. Domingo vendredi soir, après qu'il eut finalisé son plan de mener son attaque terroriste. Il a été arrêté après avoir avoir admis qu'il s'agissait de bombes artisanales et qu'il avait effectué un voyage à Long Beach pour repérer le site où ses victimes devaient se rassembler. " -  

"M. Domingo avait admis la construction d'engins explosifs improvisés qu'il comptait utiliser lors de l'attaque. Il aurait acheté des clous de plusieurs centaines de centimètres de long pour être utilisés comme éclats d'obus dans les engins piégés, en particulier parce qu'ils étaient assez longs pour pénétrer dans le corps humain et percer les organes internes. Mais heureusement, les engins explosifs qu’il avait prévu d’utiliser n’était pas de véritables bombes. Il s'agissait de dispositifs inertes fournis par le FBI et ne présentant aucun danger pour le public" -

"Il s'agit d'une affaire dans laquelle les forces de l'ordre ont pu identifier un homme consumé par la haine et déterminé à assassiner en masse et l'arrêter avant qu'il ne puisse mener son attaque. Néanmoins, l'affaire pénale décrit un complot terroriste terrifiant qui s'est développé au cours des deux derniers mois. Il ciblait des Américains innocents qui espéraient se rassembler ce week-end."

"Parfois, M. Domingo disait qu'il voulait tuer des Juifs qui se dirigeaient vers la synagogue, d'autres fois, il déclarait voulait tuer et attaquer des policiers, attaquer une installation militaire ou attaquer des foules à la jetée de Santa Monica. Il voulait même assassiner un voisin, ce qu'il pourrait, dit-il, pourrait servir de prélude à une attaque beaucoup plus vaste.Tous ces plans étaient liés à un croyance affirmée de M. Domingo dans un djihad violent et au fait que les Américains devaient payer pour des attaques contre des musulmans du monde entier. "

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK