Arabie: une fillette de 12 ans renonce au divorce d'un octogénaire

Une fillette saoudienne de 12 ans a renoncé, à la surprise générale, à demander le divorce à son mari octogénaire à laquelle elle a été mariée de force par son père, rapporte mardi la presse saoudienne.

La fillette et sa mère ont retiré la demande de divorce auprès du tribunal de Bouraïda, au nord de Ryad, bien qu'elles aient reçu le soutien d'activistes et de défenseurs des droits des enfants.

La fillette a assuré devant le tribunal que le mariage avait été conclu avec son consentement, indique le quotidien Okaz, tandis que le journal Al-Riyadh précise qu'elle a seulement exigé de continuer à aller à l'école.

L'avocat de la fillette, Salah al-Dabibi, s'est dit "écoeuré" par ce retournement, et n'a pas exclu des pressions sur la mère et l'enfant.

Le quotidien Al-Riyadh avait rapporté à la mi-janvier que la fillette avait été donnée en mariage à un adulte de 68 ans son aîné contre sa volonté et celle de sa mère, et que le mariage avait été consommé.

Selon la presse, c'est le père qui est séparé de sa femme, qui a arrangé le mariage contre le versement d'une somme de 85.000 riyals (22.667 dollars).

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK